Aujourd'hui je vous emmène à la découverte de la soie éri.

Peu connue, elle est originaire d'Inde, d'Assam plus précisément, où pendant longtemps elle a été considérée comme la soie du pauvre.

C'est ma soie préférée, aussi bien du point de vue de l'élevage: les chenilles sont belles et moins "bêtes" que celles du bombyx. Si vous ne leur donnez pas à manger à l'heure,elles partiront à la recherche de nourriture alors que celles du bombyx attendront la bouche ouverte. C'est ce côté plus combatif que j'aime chez elles.

RIMG0062

Elles se nourissent de feuilles de ricin, d'où leur nom: ricin en hindi se dit "erinda".

Elles font un gros cocon, blanc ou roux selon les espèces, ouvert à une extrémité. Le fil n'est donc pas continu comme dans le cocon du bombyx et la soie n'est pas dévidée, mais filée après décreusage.

20140910_093200

20140910_093611

Le fil obtenu est assez rustique, et les tissages traditionnels d'Assam ressemblent à de grandes pièces de lin.

Les tissus éri sont très agréables à porter, peu fragiles, et  avec le temps acquièrent un tombé...à tomber!

Au Meghalaya la méthode traditionnelle  donnait un fil un peu rêche car les tissus en soie éri servaient aussi bien de couverture que de porte bébé ou à tout autre besoin quelconque. Les tissus devaient être robustes.

Aujourd'hui, aussi bien en Assam qu'au Meghalaya, on a affiné les techniques et on trouve divers tissus, souples, brillants parfois, 100% éri ou en mélange avec de la soie muga ou de la soie de bombyx.

J'ai même acheté du jean en éri!

Le processus de fabrication, artisanal ou industriel, est le même que celui de la laine.

RIMG0011lavage des nappes cardées

RIMG0018peignage

RIMG0061préparation des mèches

RIMG0017Filature

Les américains l'ont baptisée "soie de la paix" parce que le cocon étant percé il n'est pas besoin de tuer la chrysalide pour récupérer la soie. C'est bien une hypocrisie des temps modernes car en fait, les chenilles sont tuées et dégustées dès qu'elles ont filé leur cocon! c'est excellent et c'est une source de protéïnes non négligeable, à tel point qu'à l'origine les élevages étaient faits pour les chenilles et la soie n'était qu'un sous-produit...

20140910_140424C'est l'heure de la dégustation...juste frites à l'huile, c'est très bon. Vous en prendrez bien une deuxième?

Pendant mon séjour à Guwahati il y avait un salon spécialisé sur la soie.

Les stands étaient plus beaux les uns que les autres, c'était somptueux! (j'ai un peu craqué...)

RIMG0042

20140909_181822

La prochaine fois je vous parlerai de la soie muga, reine des soies, soie des rois!